En service

Fabriquer un piège à moustiques (Tigre et autres)

Cette page est consacrée à la mise en service du piège.

Pour la fabrication du CO²artisanal se reporter à ces pages :

Pour les dosages des réactifs CO² se reporter à cette page.

Préparation et Remplissage du piège dans tous les cas

Préparation l’eau du piège

Ces pièges remplis fait avec des bouteilles ou un seau dès leur fabrication seront en fonction sans ou avec CO²

 – Verser trois pincées de sucre roux ou 3 gouttes miel ou sirop d’érable, pas plus, l’eau ne doit pas être trop sucrée mais seulement nutritive.

– Mettre la valeur d’un coquetier de liquide de refroidissement pour voiture. (dans la liste des fournitures).

– Mettre  2 pièces de 5 Cts d’€ dans le piège (larves sensibles au cuivre).

– Ajouter quelques feuilles d’arbres séchées genre : chêne – érable – prunus,  mais pas de laurier ou arbres à feuilles brillantes acides.

Faire le complément d’eau jusqu’au débordement par le trou du coude du niveau constant collé sur le seau au repère 5 litres. Ou pour le piège à grosses bouteilles en fonction du volume de la bouteille,

Régler l’enfoncement du fond de la cheminée pour les récipients en bouteille à environ 5 cm du niveau de l’eau (voir le schéma de principe CO²). La distance entre la surface de l’eau et le bas de la cheminée doit être de 5 cm environ (voir le schéma de principe).

Contrôler le niveau d’eau des pièges en cas de fortes chaleurs ou pluies importantes.

Nota : Vous pouvez aussi mettre de l’eau claire dans les mêmes proportions, juste une pincée de sucre roux et quelques feuilles d’arbres séchées vous obtiendrez aussi de bons résultats.

Le piège peut déjà fonctionner tel quel s’il est sans CO² mais sera d’une faible efficacité car passif, il proposera quand-même aux femelles de moustiques Tigre et autres espèces un pondoir dont elles ne retrouveront que très rarement la sortie.

Quelques conseils pratiques

Construisez d’abord le piège autour des bouteilles ou du seau, c’est déjà du travail et du temps de rassembler toutes les pièces.

Le piège ne fonctionnera complètement qu’après une période variable d’au moins 15 jours à 1 mois quand toutes les odeurs des plastiques et autres seront parties.

Pour cette raison, maintenir les pièges en fonction toute l’année et les installer à l’automne ou au printemps car les moustiques sont insensibles au froid.

Il est très important d’ éliminer les premières générations de femelles dès la fin de l’hiver et au printemps quand il n’y a personne dans les jardins et qu’elles ne trouvent du CO² que dans les pièges. C’est à ce prix que vous pourrez avoir des conditions de vies acceptables en période d’été.

Il faut fabriquer vos pièges  dès que possible !

Le mieux c’est d’abandonner les pièges avec de l’eau croupie tout l’hiver dans le fond du jardin pour qu’ils prennent l’odeur de la nature environnante.

Ne nettoyer que le plexiglas du piège avec de l’eau claire sans détergent qui pourrait donner une odeur chimique au piège et éloigner les moustiques.

Placer les pièges dans un endroit de préférence ensoleillé le matin pour faire un peu chauffer l’eau à quinze/vingt de mètres de votre lieu habituel de stationnement à l’extérieur de votre maison ou le plus loin quand ce n’est pas possible d’avoir cette distance (petits jardins – balcons – etc.).

La place des pièges n’est pas évidente, il faudra tester plusieurs endroits. Le mieux est de se promener vers 17h avec une raquette à moustiques et de voir là où ils sont les plus nombreux.

Note importante : Pour l’instant il semble que votre piège ne fonctionne pas, et qu’il n’y a pas de moustiques dedans et que ça ne marche pas. Il sent le neuf ce qui est mauvais, et votre piège pour l’instant est passif et il faudra le rendre actif et plus performant avec du CO² !

La « chasse au Tigre » demande de la patience, de l’observation. On n’est pas sur Internet où il suffit de cliquer pour obtenir le résultat dans la seconde !

Placez plusieurs pièges là où vous en avez beaucoup, dans les endroits les plus sombres possibles mais surtout pas devant votre porte. En appartement vous pouvez quand même mettre un piège sur le balcon à l’ombre en le dissimulant dans un petit coffre en bois peint en noir avec des persiennes. Et si tous les autres habitants de la résidence font de même, très rapidement il n’y aura plus de moustique autour de l’immeuble.

On dit que le moustique Tigre n’aime pas « monter dans les étages » c’est vrai qu’il est plus souvent à hauteur de proie dans les rues, mais lui proposer le gîte et le couvert au troisième étage et vous serez surpris d’en attraper. N’oubliez pas qu’elles pondent dans les gouttières sur les flaques des terrasses qui ne sont jamais au rez-de-chaussée !

L’étape suivante consiste à mettre du CO² dans votre piège et régler le débit du gaz d’une bulle toutes 3 à 5 secondes.

Retour au menu général

Related Images:

Bad Behavior has blocked 851 access attempts in the last 7 days.