Le piège – PAM Tigre –

Fabriquer un piège à moustiques (Tigre et autres)

– Les caractéristiques –

Les photos des pièges en fonction

  • Écologique, aucun produit chimique non recyclable rejeté dans la nature.
  • Il ne s’attaque qu’aux moustiques de toutes espèces et Tigre en particulier.
  • Le CO² produit en très petite quantité, plus lourd que l’air, reste  dans le piège étanche au fond et se transforme en acide carbonique au contact de l’eau qu’il contient,
  • Impact sur le réchauffement climatique, il faudrait huit pièges pour avoir la même quantité de CO² émise par la respiration d’une seule personne. Soit l’équivalent approximatif de la respiration d’un chat !
  • Lutte contre la diffusion des maladies tropicales avec une action de santé publique évidente.
  • Sans bruit, il ne perturbe ni les voisins ni la sociologie du moustique,
  • Il propose un lieu de reproduction adapté avec « le gîte et le couvert » à ce que la femelle recherche,
  • Il attire les femelles par de l’eau riche et du CO² vers un lieu de ponte où les générations futures seront compromises,
  • Fabrication ludique à la portée de tous et peu coûteux,
  • Aucune alimentation en énergie extérieure au piège n’est nécessaire,
  • Autonomie de fonctionnement de plusieurs mois (pendant les vacances aussi, minimum 2 mois),
  • Coût annuel modique des consommables (environ 15 € par piège installé),
  • Les résidus de production de CO², non polluants sont ceux utilisés pour rectifier le PH et la stabilité des eaux de piscines, ils peuvent être recyclés dans le réseau urbain.

A vos pièges !

Retour au menu général

 

Related Images:

Bad Behavior has blocked 851 access attempts in the last 7 days.